L'accent préfère-t-il le sens?

Les noms féminins en -ess en anglais britannique contemporain

Jérémy Castanier

Dans une approche de synchronie dynamique utilisant notamment les 18 éditions de l’English Pronouncing Dictionary, cette étude examine l’apparition, depuis le milieu du XXe siècle, d’un accent final en anglais britannique (mais non en anglais américain) sur les noms féminins en -ess (authoress, shepherdess, actress, manageress, etc.), terminaison autrefois parfaitement neutre accentuellement. La situation semble confuse, puisque 41 % des 78 noms féminins en -ess contemporains admettent aujourd’hui un accent final en schéma principal ou en variante. Lorsqu’elle n’est pas accentuée, la finale oscille par ailleurs entre une voyelle pleine [-es] ou réduite [-ɪs/-əs].Nous montrons que la morphologie régule fortement cette nouvelle accentuation, selon que dérivants masculins ou neutres et dérivés féminins sont parisyllabiques (l’accent n’est alors généralement pas final : ‘actor > ‘actress) ou imparisyllabiques (l’accent est alors souvent final : ‘author > ˌautho’ress). Par ailleurs, nous montrons que le sémantisme de la terminaison féminine -ess est parfois marqué, et que ce critère sémantique interagit avec le critère morphologique dans l’attraction ou non de l’accent sur la finale. Enfin, nous proposons de remonter aux sources possibles du changement en identifiant son schéma de diffusion lexicale, qui pointe le rôle probable du contexte socio-historique (guerres, vagues féministes, etc.).

Publication details

DOI: 10.4000/corela.5291

Full citation [Harvard style]:

Castanier, J. (2018). L'accent préfère-t-il le sens?: Les noms féminins en -ess en anglais britannique contemporain. Corela 24 (HS), pp. n/a.

This document is available at an external location. Please follow the link below. Hold the CTRL button to open the link in a new window.