163432

(2015) Corela 16 (HS).

Signe et signification à l'aune de la dichotomie syntaxe / sémantique

Manuel Gustavo Isaac

Cet article a pour objet l’analyse de trois types de théorisations de la signification basées sur un modèle binaire du signe. Celles de Frege, Husserl et Saussure. Relevant d’un même paradigme, les deux premières sont confrontées en tant que s’y développent deux conceptions opposées de la signification – extensionnelle chez Frege, intensionnelle chez Husserl – contribuant à la mise en place, selon des perspectives opposées, de la dualisation de la syntaxe et de la sémantique. Relativement à cette conséquence, leur paradigme est ensuite opposé à celui de la sémiologie structurale de Saussure dans laquelle l’interaction de la syntaxe et de la sémantique est internalisée au niveau du système qu’intègrent les signes comme éléments. De sorte que ce que l’on vise au terme de cet article, c’est à mettre au jour une explication possible de la raison de la divergence entre deux types de conceptions de la sémantique qui organiseront le développement de courants concurrents tout au long de l’histoire de la linguistique du 20e siècle, l’une formelle et mathématisée, l’autre structurale.

Publication details

DOI: 10.4000/corela.3838

Full citation [Harvard style]:

Isaac, M.G. (2015). Signe et signification à l'aune de la dichotomie syntaxe / sémantique. Corela 16 (HS), pp. n/a.

This document is available at an external location. Please follow the link below. Hold the CTRL button to open the link in a new window.