Interprétation et différence

Derrida, lecteur de Nietzsche et de Heidegger

Philipp Schwab

pp. 143-163

L’article reconstitue les lectures derridiennes de Heidegger et de Nietzsche. Il veut montrer que Derrida se distancie de Heidegger et de sa « seule et unique question de l’être », justement là où il récuse ou plutôt « contourne » l’interprétation heideggérienne de Nietzsche. Alors que Heidegger interprète Nietzsche comme l’« inversion » et l’« achèvement » de la métaphysique, Nietzsche apparaît, dans la lecture de Derrida, comme un penseur de la pluralité du style. Par là, la différence d’interprétation de Nietzsche, qui est aussi une différence d’interprétation de l’interprétation même, apparaît finalement comme une divergence dans l’interprétation de la différence.

Publication details

DOI: 10.4000/cps.326

Full citation [Harvard style]:

Schwab, (2016). Interprétation et différence: Derrida, lecteur de Nietzsche et de Heidegger. Les Cahiers Philosophiques de Strasbourg 39, pp. 143-163.

This document is available at an external location. Please follow the link below. Hold the CTRL button to open the link in a new window.