164753

(2018) Philonsorbonne 12.

À quoi sert la discussion sur l'opinion fausse dans le Théétète de Platon ?

Yu-Jung Sun

pp. 61-76

Le Théétète fait partie des nombreux dialogues dans lesquels Platon ne montre que des arguments débouchant sur une aporie que les commentateurs essaient de comprendre. Le présent article est axé sur l’exemple du passage sur la possibilité de l’opinion fausse, dans la deuxième tentative de définir la science par l’opinion vraie. À cet égard, la démarche adoptée vise à démontrer la présence d’un présupposé commun aux cinq arguments échoués afin de faire ressortir la finalité de cette série d’échecs : pour parler du faux, il faut introduire la mise en relation des éléments, alors que, sans considérer le rôle de la mise en relation, il est impossible de démontrer le faux. Les échecs successifs des arguments dans le Théétète servent ainsi à mettre en évidence la condition nécessaire à toute évocation du faux, en montrant les conséquences de son absence afin de préparer la discussion sur le faux dans le Sophiste.

Publication details

DOI: 10.4000/philonsorbonne.974

Full citation [Harvard style]:

Sun, Y. (2018). À quoi sert la discussion sur l'opinion fausse dans le Théétète de Platon ?. Philonsorbonne 12, pp. 61-76.

This document is available at an external location. Please follow the link below. Hold the CTRL button to open the link in a new window.