215112

Hermann, Paris

2019

248 pages

ISBN 9791037001429

Psychanalyse

Ecrire l'absence

Au bord de la nuit

Dorothée Legrand

Comment survivre à l’absence ? Pour répondre à cette question, la phénoménologie retrouve d’abord la force de son geste premier : suspendre l’évidence de la présence. Mais là où la phénoménologie voudrait la réduire, l’absence résiste : aucune présence ne s’y fait jour. L’absence est impossible à compenser, il faut composer avec elle et prendre la mesure de son jeu avec la présence – jeu brisé dans l’anorexie et la mélancolie, où l’absence met la vie ellemême à l’épreuve. Lapsychanalyse fait alors entendre autrement la question de l’absence. Elle est ici refusée à la négativité, à la carence. Elle est pensée avec ses plis et ses espaces, comme autant de sources : ressources d’altérité, de différence, de singularité. L’absence devient ainsi un opérateur clinique, quand elle n’est plus le signe d’un manque mais vient en inscrire le bord.

Publication details

Full citation [Harvard style]:

Legrand, D. (2019). Ecrire l'absence: Au bord de la nuit, Hermann, Paris.

This document is unfortunately not available for download at the moment.