Sur l'anticartésianisme prétendu de Heidegger

le sens d'(une) Auseinandersetzung

Christophe Perrin

pp. 137-149

Réservant à la pensée de Descartes un traitement plus réservé que l’étude qu’il peut mener de ses autres grands devanciers, Heidegger, à en croire certains commentateurs, dissimulerait mal envers le penseur français son inimitié, celle-ci le prémunissant sans doute du danger de ne pouvoir se relever d’un « cartésianisme inné », dont il fait le reproche aux philosophes. C’est pourtant contre ce préjugé qu’il s’agit ici de lutter en désamorçant, à travers l’éclaircissement de la notion d’Auseinandersetzung, cet apparent paradoxe : entrant toujours en confrontation avec ses ‘’prédécesseurs’’, jamais pourtant Heidegger n’entre en conflit avec eux.

Publication details

Full citation [Harvard style]:

Perrin, C. (2010). Sur l'anticartésianisme prétendu de Heidegger: le sens d'(une) Auseinandersetzung. Daimon Revista Internacional de Filosofia 51, pp. 137-149.

This document is available at an external location. Please follow the link below. Hold the CTRL button to open the link in a new window.