211310

La part de l'œil, Bruxelles

2019

360 pages

ISBN 978-2-930174-51-8

L'invention de l'art

Éliane Escoubas

L’invention de l’art rassemble des études philosophiques d’Escoubas consacrées à ses patientes investigations des écrits sur l’art et de l’esthétique des philosophes et des théoriciens, de Kant, Schelling, Schiller, Goethe, Hölderlin, Fiedler, jusqu’aux plus récents Biemel, Loreau, Granel, Derrida, Janicaud, Blanchot et Levinas, en passant par le cœur phénoménologique de ses recherches : Heidegger, Merleau-Ponty et Maldiney. Tout en privilégiant une approche chronologique, l’ouvrage est organisé en trois grandes parties problématiques qui abordent “L’époque de l’esthétique”, “La phénoménologie àl’œuvre” et les “Actualité(s) de la philosophie de l’art”. Un parcours se dégage où s’élabore une pensée originale des œuvres et qui place en son centre la question de la sensation. L’invention de l’art propose une exploration rigoureuse et singulière où l’écriture d’Éliane Escoubas s’entrelace à l’écriture des différents auteurs qu’elle étudie. Une esthétique phénoménologique de l’art se déploie au fil des textes où se construit simultanément une interrogation sur la modernité : « il n’y a pas d’autre notion de l’œuvre d’art que la notion moderne : l’œuvre d’art est née à l’époque de la modernité qui en constitue à la fois la condition de possibilité et la limitation » (L’invention de l’art, p. 286).

Publication details

Full citation [Harvard style]:

Escoubas, É. (2019). L'invention de l'art, La part de l'œil, Bruxelles.

This document is unfortunately not available for download at the moment.